Biak

Les navigateurs qui sont allés visiter ce vaste monde, partaient sans vraiment savoir où les vents et les courants

les emportaient. Leur motivation première était d'aller voir ailleurs. Au delà de l'horizon. Loin, finalement.

La plupart du temps, ils n'étaient pas les premiers à fouler le sol qu'il venaient de "découvrir".

Certains ne sont jamais rentrés, et, quand ils revenaient enfin, ils n'étaient pas capables de dire où ils étaient allés. 

_______________________________________________________________________________________________________

Aujourd'hui, les marins connaissent leur position géographique, grâce à la technologie des satellites de géopositionnement.

_______________________________________________________________________________________________________

J'utilisais le GPS pour la première fois, en juillet 2000, c'est véritablement le fil d'Ariane : il indique la route pour revenir

au point de départ;  l'entrée du port, par exemple; en ayant pris soin, d'enregistrer ce waypoint avant de prendre le large.

_______________________________________________________________________________________________________

En lisant une revue d'électronique (1974) , je lisais avec intérêt une expression de la distance orthodromique;

Ici, je construis cette équation, avec quelques croquis, puis par le calcul, à la page : "Distance orthodromique".

_______________________________________________________________________________________________________

L'icone  en haut à droite de la page, vous permet d'accéder à d'autres pages, comme, par exemple : "Le bloc note du marin".


solidor_2

Mise à jour :   26   Mars   2018

compteur.js.php?url=0ZqX7DYmQRA%3D&df=DQ